Nous sommes tous sur écoute : Snowden

Temps de lecture : 2 minutes

Aujourd’hui, je vais te parler d’un film inspiré à 100 % de la réalité.

Tu as peut-être déjà entendu parler de l’affaire Snowden, scandale qui s’est déroulé il y a quelques année. Il y a cinq ans, pour être exact.

En effet, un quotidien britannique (The Guardian) révéla, en 2013, une quantité de documents ultra-secrets. Ces infos montrent que le gouvernement américain surveille « tout le Royaume » ( = le monde entier)…

Ces informations révélées par The Guardian reposaient sur une grande quantité de documents, « volés », ou plutôt copiés par Edward Snowden, qui travaillaient depuis des années là-dedans.

D’ailleurs, le film Snowden est une représentation de la vie d’Edward Snowden, à partir du moment où il rejoint la CIA, jusqu’en 2016 (date de sortie du film).

Ci-dessous : Edward Snowden, le vrai !

Que reproche ce dernier au gouvernement américain, au point de retourner sa veste et de trahir sa chère patrie ?

Pour faire simple, il dénonce le fait que le gouvernement américain ait le pouvoir d’espionner les gens à leur insu, au nom d’une soi-disant lutte contre le terrorisme, qui ne serait en fait qu’un prétexte pour se donner le droit d’espionner tout le monde. Pas seulement les citoyens américains, mais tous les gens sur terre ! Ni plus ni moins.

Cette surveillance est d’autant plus réalisable dans des pays industrialisés, où les gens possèdent une quantité non négligeable d’appareils pour communiquer, comme des ordinateurs et des téléphones. Car c’est à travers eux que l’espionnage est possible.

Alors, certains ne seront pas surpris de savoir que toutes nos conversations, qu’elles soient téléphoniques, sur les réseaux sociaux, ou autres, sont filtrées, examinées, voire stockées si besoin !

Là où ça devient surréaliste, c’est que quelqu’un peut te filmer grâce (à cause de?) la webcam de ton ordinateur portable, qu’il soit éteint ou pas, et sans que le voyant de la webcam s’allume. C’est pas moi qui le dit, c’est Edward Snowden.

Ceci n’est qu’un exemple, mais il y en a bien d’autre !

Difficile de ne pas sentir la paranoïa monter après avoir vu ce film… Paranoïa ? Non, plutôt le sentiment dérangeant de se sentir – à juste titre – observé, et l’envie irrépressible d’aller vivre au beau milieu des papous.

Allez, cheeeese à la caméra 😆

1 Tu as aimé cet article ? Clique ici !

5 thoughts on “Nous sommes tous sur écoute : Snowden”

  1. Inutile de préciser que cet article en particulier et ton blog en général sont dorénavant surveillés. Ah ah ! et même tes visiteurs ! Oups…
    Cette affaire est presque une caricature de toutes les surveillances dont on fait l’objet au quotidien. Imaginons que tu mettes en oeuvre ton désir d’aller faire coucou aux papous, « on » pourra toujours le savoir. Déjà, parce que tu l’as écrit :D. Mais plus sérieusement, pour financer un tel voyage, il faut bien retirer de l’argent quelque part (ohhh, un retrait inhabituel), et pour y aller, il faut prendre l’avion (ah, ces fameuses listes de passagers). Bref, le bonjour à Orwell !

    1. C’est fichu, peut-être seule la mort pourra apporter la liberté… Ou bien essayons de continuer à vivre en toute innocence en ignorant cet invisible Big Brother x)

      1. Sans verser dans un optimisme démesuré, je pense (et j’espère) que d’autres perspectives s’offrent à nous entre ces deux extrêmes 😀

  2. Ça y’est je fliiiiiiiiiiipe! ILS vont savoir que j’aime l’omelette de pommes de terre par dessus tout, que je suis fan de Céline Dion, de Claudio Capéo et de Lou-Ann, que j’ai jamais supporté les tampons et que J’ai des culottes trouées que je continue à mettre…

Dis-moi ce que tu en penses : laisse un commentaire ! :)