#1 Je viens de Mercure

Temps de lecture : 2 minutes

Planète Mercure

[ ! Cet article s’inscrit dans le cadre de l’écriture d’une petite histoire : LouPiote]

Mercure. C’est une jolie planète, tu ne trouves pas ? C’est aussi mon ancienne, une de mes anciennes maisons. Une planète sur laquelle j’ai fait un bout de chemin. Maintenant, aujourd’hui, dans cette vie, je suis sur cette planète que l’on appelle « Terre ». Comme toi, donc tu sais de quoi je parle.

Toi aussi, tu t’es déjà peut-être dit en prenant un air mi-satisfait mi-désespéré : « c’est pas possible, je dois vraiment venir d’une autre planète ! » Eh bien, sache que c’est sans doute vrai. Sache que, sans être là maintenant un extraterrestre qui s’ignore, tu as déjà peut-être vécu sur une ou d’autres planètes, dans ou hors de ce système solaire actuel d’ailleurs. 

« Mais enfin, comment est-ce possible que tu aies vécu sur Mercure, peux-tu me demander ? Il n’y a pas de vie sur cette planète, a moins que ce fut il y a longtemps ? »

Qui t’as dit que j’aurais vécu sur Mercure ? Je n’ai pas dit ça. Ce que je t’ai dit, en revanche, c’est que Mercure avait été ma maison : métaphore disant le plus simplement du monde que j’ai vécu DANS mercure. Autrefois, les mercuriens vivaient, comme nous ici, à l’extérieur de leur planète, tout comme c’était le cas pour les vénusiens, les jupitériens, etc. ; mais, au fur et à mesure que les peuples évoluent, ils rentrent au plus profond d’eux-mêmes, tout en s’installant toujours plus à l’intérieur de leur planète. Attention, il ne faut voir aucune déchéance ou involution là-dedans, c’est même le contraire qui se produit : la véritable sagesse n’est pas de vivre dans les étoiles mais dans son propre ciel intérieur.

C’est aussi ce destin qui nous attend, mais pour l’instant, nous sommes encore trop poussés à aller vers l’extérieur, à être plus passionnés par le cosmos que l’on voit au dessus de nos têtes, que par la pâquerette que nous venons d’écraser par mégarde. Or, s’intéresser au plus loin que soi c’est ne pas profiter du présent : on sait en effet que la plupart des étoiles que l’on voit dans le ciel sont mortes depuis bien longtemps… alors que notre petite étoile à nous, notre maison, autrement dit notre planète est bien là, et ne nous attend pas pour passer à la vitesse supérieure.

Picture : NASA

9 Tu as aimé cet article ? Clique ici !

2 thoughts on “#1 Je viens de Mercure”

    1. Avec plaisir ! 🙂 Il y en a d’autres qui arrivent… Je ne l’ai pas précisé (je devrais peut-être), mais il s’agit de plusieurs petits textes qui composent une histoire que j’ai inventée et écrite, à partir de réflexions personnelles et beaucoup d’autres choses vues, lues et entendues. Le confinement me donne plus de temps pour écrire, et surtout, plus de temps pour écrire autre chose que mon mémoire, qui n’est pas du tout sur le même ton !

Dis-moi ce que tu en penses : laisse un commentaire ! :)