Ami, l’enfant des étoiles

Temps de lecture : 4 minutes

Ami, l'enfant des étoilesSous l’apparence d’un conte…

Je poursuis ma lancée dans l’univers des contes pour enfants !

Hmmm… « conte » ? hmm… « pour enfant » ? Tout comme Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, l’histoire d’Ami écrite par Enrique Barrios n’est en effet ni véritablement fictive, ni vraiment pour les enfants. C’est donc sous l’apparence d’un conte que l’écriture nous délivre les messages universels les plus importants. Elle s’adresse à toutes les personnes qui ont sont encore « enfants », indépendamment de leur âge.

Il s’agit d’une trilogie (donc de trois livres), que j’ai découvert sur le site de Lulumineuse, mais ici je vais parler seulement du premier tome. Je vais en parler mais surtout te donner le lien PDF (68 pages), car ce petit article est TOTALEMENT l’excuse pour partager cette histoire magnifique ET D’INTÉRÊT UNIVERSEL (sans exagérer).

L’enfant des étoiles et l’ami de tous

L’histoire débute comme ceci : Pedrito (Pedro), un petit garçon de dix ans fait la rencontre d’un extra-terrestre. « Extra-terrestre » au sens d’humain habitant hors de la terre, pas au sens d’être vert et tentaculaire venu envahir la terre et anéantir l’humanité de son regard rouge et foudroyant !

Pedrito rencontre donc un petit extra-terrestre qui se fait appeler « Ami » car son véritable prénom est impossible à prononcer avec les sons que nous connaissons. Ami a une apparence d’enfant, mais il a pourtant quelques années au compteur…

Ami et Pedrito font connaissance et bien plus, puisqu’ils passent la première partie de la nuit à discuter, rigoler, planer dans les airs (et alors ?) ; puis la seconde partie à se promener dans l’univers à bord du vaisseau spatial d’Ami (Interstellar ne peut pas rivaliser).

Des messages fondamentaux

Je peine beaucoup à parler d’Ami, car je n’ai pas du tout envie de déformer ses messages, j’ai juste envie que TOUT LE MONDE lise cette histoire. Vraiment, il vaut mieux lire Ami que me lire moi, là, maintenant, tout de suite. Du coup, je te repasse le lien (lis au moins le premier chapitre, juste pour voir).

Mais si tu es encore là et que tu as envie d’en savoir plus… Je continue ! 

Ami délivre énormément d’informations, exprimées avec la plus grande des sincérités, et des informations tellement importantes ! Il évoque le passé, de ce que nous étions et de des possibilités qui nous sont offertes aujourd’hui, dans notre évolution… ou dans notre auto-destruction.

En effet, nous sommes sur le point de répéter une schéma que la terre et d’autres planète a déjà connu : l’auto-destruction, qui est possible quand la technologie scientifique d’une planète dépasse sa quantité d’amour.

Il évoque également l’espoir et les grandes chances que nous avons de nous en sortir, ainsi que le soutien qui nous est apporté, grâce au « plan d’aide » : une organisation extra-terrestre chargée d’inséminer la conscience (entre autres) de cette unique loi fondamentale : l’amour. 

Je ne peux pas non plus trop en dire, j’ai déjà beaucoup spolié avec la révélation de cette loi fondamentale (mais quelle surprise, n’est-ce pas ?), donc pour achever de te convaincre, voici quelques petites citations:

Avertissement
(à l’intention des adultes seulement)
Ne continuez pas à lire,
ce livre ne vous plaira pas.
Il ne renferme que du merveilleux.
Il est dédié aux enfants
de tout âge
et de toute race
de cette belle planète ronde,
à ces futurs héritiers et bâtisseurs
d’une nouvelle Terre
sans division entre frères.

– Sans amour il ne peut exister d’organisation durable car dans ce cas ils doivent obliger et
forcer les gens. Il se produit donc des rebellions, des divisions et de la destruction. Il y a une seule
forme universelle et parfaite d’organisation capable de garantir la survivance et elle se développe
naturellement lorsqu’une civilisation se rapproche de l’amour, lorsqu’elle évolue. Les mondes qui
la constituent sont évolués, civilisés et ne font de mal à personne. Aucune autre alternative n’existe
dans tout l’univers. Une intelligence plus grande que la nôtre est à l’origine de tout cela… 

– Ceux qui ont connu une vie dure et violente sont ravis lorsqu’il en arrive une plus
agréable ; ils la considèrent alors comme un bien inestimable. S’il n’y avait jamais de nuit, on
ne pourrait pas jouir d’un lever de soleil… 

– Nos vaisseaux spatiaux firent leur apparition après la bombe atomique. Nous l’avons fait
afin de vous prouver que vous n’êtes pas les seuls êtres intelligents de l’univers. Ça c’est de
l’information. Par la suite, nous avons augmenté la fréquence de nos apparitions ; c’est encore de
l’information. Plus tard, nous permettrons qu’on nous filme. Parallèlement, nous établissons des
contacts personnels avec quelques individus comme toi et nous envoyons aussi des « messages »
sur fréquence mentale. Ces « messages » sont dans l’air. Comme les ondes radio, elles parviennent à
toutes les personnes. Quelques-unes possèdent des « récepteurs » appropriés pour les capter, les
autres, non. Parmi celles qui les reçoivent, certaines peuvent s’imaginer qu’il s’agit de leurs propres
idées. D’autres pensent qu’ils sont d’inspiration divine alors que d’autres encore croient qu’ils sont
envoyés par nous. Chez certaines personnes, leurs propres idées et leurs croyances filtrent ces
« messages » et les déforment. Mais il y en a d’autres qui les transmettent de façon presque pure. 

– Il (à propos de l’oncle de Pedrito) y a un bon ordinateur dans sa tête, c’est tout. Il y a ici un problème de terminologie : sur
la Terre vous appelez intelligents ou savants ceux qui ont une bonne capacité cérébrale dans un
seul de leur cerveau. Mais nous en avons deux…
– Quoi !
– Un dans la tête : c’est « l’ordinateur », c’est le seul que vous connaissez, l’autre est dans la
poitrine, il est invisible, mais il existe. C’est le plus important, c’est cette lumière que tu as vu sur
l’écran dans la poitrine de l’homme. Pour nous, une personne intelligente ou savante est celle dont
les deux cerveaux sont en harmonie, mais cela implique que le cerveau de la tête est au service du
cerveau de la poitrine, et non l’inverse, comme c’est le cas chez la majorité des « intelligents ».

« Tous ceux qui ne se nourrissent pas d’amour seront détruits, oubliés dans le temps,
répudiés…»
[…]
« Et tous ceux qui se nourrissent d’amour, amis ou couples, famille ou groupement,
gouvernement ou nation, âme individuelle ou humanité, seront robustes et fiables,
ils prospéreront et fructifieront, et ne connaîtront pas la destruction…»
[…]
« Ceci est mon pacte. Ceci est ma promesse et ma Loi »

Et évidemment, re-voici le lien. (il faut juste cliquer sur le mot en bleu pour qu’il s’ouvre)

Et n’hésite pas à aller jeter un coup d’œil au petit prince. 😉

8 Tu as aimé cet article ? Clique ici !

8 thoughts on “Ami, l’enfant des étoiles”

  1. Waoouh! J’ai téléchargé le lien direct! Le petit extrait que tu as mis me parle beaucoup! Je crois même que c’est pile ce que je cherchais! MERCI!

  2. Je l’ai lu quasiment d’une traite! Ce conte n’est pas simplement que joli, il est également plein d’espoir… mon enfant intérieur l’a lu avec ravissement et compréhension…

  3. Merci beaucoup pour le lien. J’ai avalé les deux autres tomes comme une affamée! J’y ai trouvé des révélations fracassantes, un immense espoir et bon nombre de réponses à mes questions… et bizarrement aussi la confirmation que certaines de mes intuitions qui me semblaient tirées par les cheveux, étaient absolument justes et fondées… apparemment mon capteur fonctionne assez bien on dirait! Ce sont trois trés jolis livres qui nous invitent à voir le monde avec des lunettes en forme de coeur… MERCI!

  4. Pingback: Ami 2 & 3

Dis-moi ce que tu en penses : laisse un commentaire ! :)